lundi 15 septembre 2014

Les montgolfières









Il y a des fois où la chance est de notre côté...Décidant de profiter d'un début de soirée doux et calme au bord du lac, en arrivant au parking nous y découvrons une montgolfière sur le point de décoller, et une deuxième en cours de gonflage. Tout ça avec une belle lumière rasante. Et là je ne regrette pas d'avoir acheté un appareil plus petit, que je puisse emmener plus facilement car cette fois-ci il était bien avec moi. Il n'y avait plus qu'à laisser le spectacle se dérouler sous nos yeux, tranquillement assis dans l'herbe,et le tableau se peindre de lui même jusqu'à ce que la dernière montgolfière disparaisse derrière les arbres..

mercredi 3 septembre 2014

Auto immobilisme



Cette semaine, ma voiture est chez le carrossier à cause de la grêle du début de l'été. Pendant ce temps, il me prête une voiture de courtoisie. Avec un pneu crevé, certes, la courtoisie a ses limites. Du coup, j'ai une voiture de remplacement que je ne peux pas utiliser, enfin que je ne veux plus utiliser après m'être rendu compte que j'avais fait 30 km d'autoroute avec un pneu à 0.2 bar de pression.
Bref, il s'agit d'une Seat Ibiza diesel. Je m'étais dit, chouette, je vais pouvoir conduire d'une main avec le siège baissé à fond, la radio à fond et coller les autres voitures avant de les dépasser en trombe sur la ligne blanche, comme tous ceux qui ont des Seat Ibiza. Hélas non, pas possible, j'ai essayé, mais c'est un tracteur, toute tentative d'accélération ne fait qu'amplifier le bruit et les vibrations, rien de plus. La rançon du downsizing, avec un moteur 3 cylindres qui réduit aussi efficacement les consommations et le bien-être des occupants.
L'intérieur est composé de plastique grisâtre et de plastique grisâtre plus clair, avec des touches de noirâtre. Et c'est tout, du sol au plafond, aux contre-portes, dans tous les détails, pas de contraste, pas de joie, rien qui satisfasse le toucher, rien qui flatte la vue, que du léger, du mat, du sec et du rigide. Tout est normal, pensé, optimisé dans un but de réduction des coûts et du plaisir automobile.
Une voiture kleenex, pré-fabriquée, jetable et remplaçable à l'identique et indéfiniment.Une rationalité économique allemande déguisée en pimpante espagnole, mais de loin seulement et dans le brouillard (et il n'y a pas d'anti-brouillards). Une voiture sans marque, sans rien qui la distingue d'une autre voiture du même type hormis la forme de ses phares (et encore). Une voiture symptomatique d'une époque où on arrive à multiplier le nombre de modèles sans vouloir les différencier, car on refuse le moindre risque.

A côté, ma Volvo grise ressemble à un hot-rod.

Bon, je me disais, c'est surement une entrée de gamme, ça doit être fait à l'économie c'est normal.
Ben en fait non, ça coûte 15200€ minimum.

Et c'est en comparaison que j'apprécie ma petite MG, qui pétille de couleur, de bonne humeur et de fantaisie britannique (dans tous les sens du terme) pour bien moins cher, et sans décote. Son intérieur brille de mille feux, et c'est pour ça que par prudence j'ai ajouté un extincteur.




lundi 1 septembre 2014

Mante extra forte



 Cette mante se promène dans notre jardin depuis toute petite. A chaque fois que je la revois, elle a un peu grandi, et aux dernières nouvelles c'était un bien bel animal. Se mouvant lentement dans la végétation, la mante religieuse est difficile à repérer car, de par ses aptitudes au mimétisme elle sait se fondre parfaitement dans son environnement...
...ou pas.
L'imitation de la cocotte de freins, c'est pas encore ça.

dimanche 31 août 2014

La récolte



Petite nature morte aléatoire du quotidien.

vendredi 29 août 2014