mardi 20 mars 2007

a bug's life de très très près...


Tentative de haute voltige technique vendredi soir: en tenant (à la main) mon 50mm, inversé devant le 50mm d'agrandisseur lui même inversé et monté sur bague allonge, j'obtiens un grandissement assez impressionnant.

Bon, il y a encore de la mise au point à faire, notamment pour améliorer la géométrie de l'ensemble, car je pense que la qualité d'image pourrait etre meilleure. Il faudrait surtout que je trouve le moyen d'assujettir ces objectifs de manière solide, ce qui sera plus pratique.

Et puis limitation d'usage aussi: la mise au point est si proche qu'elle se situe quasi contre la lentille.

La punaise représentée ici doit mesurer environ 8mm (l'image n'est pas recadrée). Je l'avais perdue un moment: elle était en train de se promener sur l'objectif...
Une chose m'a frappée en regardant à l'écran les photos de ces petits bêtes: les détails. Je m'explique, à notre échelle une verrue ou un poil font quelques millimètres. On imagine donc qu'une sauterelle n'a ni verrue ni poil, car il en suffirait de 2 ou 3 pour recouvrir son corps.
Mais au contraire j'ai donc découvert qu'une sauterelle avait des poils autour du cou (voir la photo verticale un peu plus bas), et les petites sauterelles vertes sont couvertes de sortes de verrues. La taille de ces éléments doit être bien inférieure au millimètre, et donc ça m'amène à cette pensée profonde: quelle est la taille minimale d'un poil?

Aucun commentaire: