mardi 13 mars 2007

Retour au village




Je reviens sur le petit village aperçu sur une photo précédente. Nous y sommes retournés, par un temps un peu plus clément, pas exactement au village mais à l'endroit qui le surplombe et où il y a ce magnifique point de vue. Nous avions la montagne noire devant nous, les Pyrénées derrière. Le village s'appelle Laurac, enfin c'est son nom sur la carte, car à l'entrée il est indiqué fièrement "Laurac Le Grand", et il n'est pas si perdu que cela, en quelques minutes on rejoint la N113 ou l'autoroute, simplement à cet endroit le relief et la végétation (rase et protégée) ne ressemblent pas à ce qu'il y a ailleurs. Dans cet enchevêtrement de petites vallées on trouve tout au plus quelques maisons isolées, des sentiers de randonnée et cette vieille borne indicatrice disposée à un carrefour où il ne passe...personne.

Un endroit qui donne envie de s'y installer, d'ailleurs il parait qu'il y a une maison à vendre dans le village de Laurac.


Mais c'est peut être un peu trop loin quand même...

10 commentaires:

Cédric a dit…

Si si, installe-toi à Laurac et surtout prévois une chambre d'amis ... on arrive !

greg a dit…

Sans rire c'est presque accessible.

Cédric a dit…

Hé bien n'hésite pas, c'est bien la campagne !

J’m’appelle Grégory,
J’ viens pas de la Téci,
J’viens d’un p’tit village qui s’appelle Laurac-le-Grand.

A Laurac-le-Grand, y’a pas d’béton,
65 ans la moyenne d’âge dans les environs,
1 terrain d’tennis, 1 terrain de basket,
3 jeunes dans l’village donc pour jouer c’est pas chouette,
J’viens d’un village paumé dans l’Aude, en Languedoc,
Facilement , 95 % de vaches, 7 % d’habitants.

Là bas y’a rien c’est les patures.
Des fois y’a un match de foot le dimanche.
Le stade c’est une pâture, sur lequel les lignes sont tracées, les buts sont montés et les filets et dans l’équipe du coin,
Y’a toujours un mec qui s’fait surnommer Kéké « Allez Kéké, Allez Kéké »
Si c’est pas Kéké dans l’équipe d’en face, y’a toujours un mec qui s’appelle Biquette « Allez Biquette, allez biquette »

Une journée type dans l’coin, le facteur, un tracteur et rien... 'fin si une vache d’temps en temps.

Y’a qu’un bus pour le lycée, c’est l’même pour le centre aéré,
Pas la peine d’aller bruler, l’ voiture du voisin,
Les gens y z’en ont pas, y z’ont tous des mobylettes,
En plus el’ boulangerie, elle est à 8 kilomètres,
8 kilomètres tout les matins à mobylette.
Il est parti où Vincent, il est parti en catimini ?
Ah ben non, pas de ça chez nous hein, l’parti en mobylette hein.
Parti en mobylette hein, l’métro des p’tits patelins,
C’est l’ beat hein, le beat hein qui fait Ta da da da din.

greg a dit…

n'empêche, d'après via michelin c'est à 8.5km (9min) de la gare de Pexiora.
D'où il ne part des trains...que le dimanche, ce que je viens de voir sur le site SNCF.
Pour avoir des trains réguliers faut aller à Bram qui est à 19km...

Cédric a dit…

Et Castelnaudary à 13 km ?

Mébon voiture + train tous les matins et tous les soirs, bof oui.

greg a dit…

au moins sur ce trajet j'aurais moins de bouchons.

Cédric a dit…

Je sens que ça te démange ...
:-)))

greg a dit…

Faut que je m'achète une Mobylette!!

Cédric a dit…

65 kilomètres, tous les matins, à mobylette ?!?
Ta da da da din




(et si on passait au mail ce serait pas plus simple ?)

Sabine a dit…

Ah non ! Passez pas aux mails !