vendredi 27 avril 2007

Tour de France Auto









Le Tour de France auto passait hier pas très loin d'ici, à Cordes sur Ciel pour finir l'étape à Albi.

Evidemment, les voitures étaient magnifiques, et exceptionnelles par leur rareté. Les voir rouler sur route ouverte est une chose (très) rare, alors je me suis permis d'aller y faire un petit tour.

Autant ma fibre écologique de plus en plus grandissante me pousse à ne plus m'intéresser aux épreuves automobiles sportives, autant je mets à part ce genre de manifestation car elles sont le reflet d'une époque où l'écologie n'éxistait pas et le témoin d'un savoir faire et de passions poussés à l'extrême. Et cela me conforte aussi dans mon idée que l'automobile est et restera une invention du XXe siècle, et qu'elle a grandement besoin d'évoluer pour s'adapter au monde de demain et aux conséquences de sa prolifération.

jeudi 26 avril 2007

Reflets et regrets




Depuis la route, j'avais repéré une aigrette qui pêchait dans cette rivière. Comme, un peu plus loin, un chemin semblait y mener, je m'arrête. En m'approchant de la rivière je vois que l'aigrette est toujours là, je fais donc quelques pas en arrière pour prendre mon appareil photo et l'équiper du zoom adéquat, et tenter d'approcher l'échassier. Mais la perception animale étant bien supérieure à celle de l'homme, et ma discrétion toute relative, bien qu'encore assez loin de lui au moment où je me relevai j'aperçus l'oiseau s'envoler vers un coin un peu plus tranquille...Je me suis donc rabattu sur ces reflets dans l'eau, qui ne risquaient pas, eux, de s'enfuir.


Moralité:

1. quand on voit une aigrette: préparer son appareil photo AVANT d'être à proximité,

2. prévoir d'acheter un sac photo plus pratique,

3. ne pas marcher sur les branches mortes.

mercredi 25 avril 2007

orchidée sauvage

Orchis purpurea, à ce qu'il me semble

Trouvée près d'un chemin, (prendre la D625 à Gardouch et continuer après Salles sur l'Hers, se garer à gauche après le petit pont en face du champ de colza)

mardi 24 avril 2007

SBOOOIIIINGGG!


Gros plan sur la suspension avant droite de ma 2cv. Etonnant, non?

lundi 23 avril 2007

La vie à la ferme






En ce lieu dénommé poétiquement "la ferme ta gueule" par le propriétaire des lieux, visionnaire moustachu et engagé, les dimanches après-midi ont un petit goût de vacances et une petite odeur de grillades. D'emblée, l'esprit y est sollicité par toutes sortes de réflexions politiques ou sociales qu'un dimanche d'élections peut susciter, mais surtout pour essayer de comprendre à quoi servent (ou ne servent pas) tous ces objets étranges disséminés un peu partout et surtout comment ils ont pu arriver jusqu'ici.
On y trouve toutes sortes de gens, même des pieds qui fument et des chanteurs célèbres, qui doivent quand même afficher le nom de leur groupe sur leur casquette pour qu'on les reconnaisse...
Cet endroit est le prolongement matériel de l'âme du Grand Lilian, bordélique, savant et spirituel, qui un jour trouvera sûrement réponse aux grandes questions fondamentales de l'Univers (Pourquoi???) , non sans avoir, au préalable, invité ses amis à se servir une bière (bio) dans le frigo.

jeudi 19 avril 2007

pour changer un peu: des insectes




Y'a de la vie dans les renoncules, enfin il y avait: les pucerons ont tout envahi et les renoncules ont été coupées. Même les araignées ont fui.

mercredi 18 avril 2007

mardi 17 avril 2007

nettoyage de capteur




Pour nettoyer efficacement votre capteur à 6 millions de pixel des poussières et autres pollens qui ont pu s'y déposer, prenez un ustensile muni de petits poils, genre une patte avant, et passez le délicatement sur la surface à nettoyer d'arrière en avant en prenant bien soin de suivre la courbure du capteur.
Répétez 2 à 3 fois l'opération, et voilà, c'est propre!
fig1 : commencer le mouvement à partir de l'arrière
fig2 : bien passer sur toute la surface
fig3 : continuer le mouvement dans un geste ample pour expulser les poussières.

lundi 16 avril 2007

minuscule

...et le comportement des insectes...

Minuscule, cette série captivante dont parle Cyril dans le message précédent, est un délice, parce qu'elle est presque réaliste.
On y voit des insectes et araignées faire "bêtement" ce à quoi ils sont faits pour, sans se poser de question, et ça les amène à des situations incroyables.
En les observant un peu on se rend compte que ces braves bêtes ont parfois des comportements assez désopilants de notre point de vue.
Je me souviens d'une grosse mouche qui faisait sans arrêt l'aller-retour, en se cognant violemment à chaque fois, entre une fenêtre (fermée) et le reflet de cette fenêtre dans un miroir.
Prenez un puceron sur une de vos fleurs, et déposez le ailleurs. Eh bien il ne bouge pas...il est là, c'est tout, et c'est tout ce qu'il fait: être là.

vendredi 13 avril 2007

les bronzés font du ski




Pas très courant, ça, un scarabée courant dans la neige.


Les insectes ont droit à des vacances comme tout le monde (comme les éléphants d'ailleurs), celui-ci avait décidé d'aller aux sports d'hiver. Je crois bien qu'il avait des lunettes de soleil.

jeudi 12 avril 2007

un appareil photo dans l'eau?







Oui, enfin, un premier essai, hein.

1ere conclusion: c'est étanche, pas une goutte à l'intérieur.

2e conclusion: c'est pas facile à maîtriser, il faut bien positionner l'appareil dans la housse ewa-marine (j'ai l'ombre du hublot sur toutes les photos), il faut bien lester le tout, 2 à 3kgs sinon impossible de le faire couler, le cadrage n'est pas évident derrière un masque, on ne peut pas modifier les réglages... et comme je ne suis pas un maître dans la photo au flash, c'est tout sous-exposé (le flash sous l'eau ne porte pas comme dans l'air). Par contre, pour des sujets proches, ça doit marcher pas mal...

Reste à continuer les essais pour être au point, ça me plait quand même vachement de faire des photos sous l'eau...

mercredi 11 avril 2007

portraits







un petit voyage chez nos minuscules amis.
50mm d'agrandisseur inversé+bague allonge+flash+diffuseur

mardi 10 avril 2007

1ere expo !!













Depuis aujourd'hui vous pouvez voir mes photos exposées à l'agence CIC de Portet sur Garonne, une dizaine de tirages 30x45 disposés un peu partout dans l'agence. N'hésitez pas à y aller et à voir le directeur, le conseiller clientèle, etc... pour visiter tous les bureaux.

Merci à Fabrice pour m'avoir confié ses murs.


vendredi 6 avril 2007

funambule


Les araignées sont un mystère pour moi: j'en suis phobique et elles me répugnent littéralement, surtout lorsque j'en trouve chez moi ou pire, dans la voiture, ce qui me tétanise complètement. Je suis conscient que cette réaction est absurde et éxagérée mais je ne la contrôle pas. Pourtant, lorsqu'elles sont dans la nature, même si je n'apprécie pas qu'elles se promènent sur moi, je les tolère beaucoup mieux et même elles me fascinent par leur efficacité de chasseuses et leur beauté inquiétante.

jeudi 5 avril 2007

le retour du soleil







Après le coup de froid de ces derniers jours, le soleil commence à réapparaître timidement et la vie dans l' herbe se réveille doucement.
Je n'arrivais pas à approcher ces papillons jusqu'à ce que le soleil se cache et le rafraichissement qui s'ensuit les engourdisse suffisamment pour qu'ils restent tranquilles pendant que je les photographiais.


(50mm+tube allonge, flash intégré+diffuseur)

mardi 3 avril 2007

Des fleurs sur le balcon







Elodie est allée chez Jardiland. Elle me dit que ce sont des renoncules, mais visiblement, non.
L'espace commentaires est ouvert pour m'aider à l'identification.

lundi 2 avril 2007

Lundi: accès interdit au Pic de Nore







J'aurais dû me méfier de ce panneau: chaines obligatoires, en bas de la petite route qui mène au Pic de Nore depuis Mazamet...Car à cet endroit, pas de soucis, 12°C, pas de neige, route bien sèche...mais plus haut, c'était une autre histoire...
Au début la neige formait de petits tas épars sur les bords de la route, puis de plus en plus nombreux pour enfin donner des congères de neige durcie de chaque côté. Mais la route restait dégagée. Mais de plus en plus étroite. A tel point que je commence à m'inquieter de ce que nous ferions si nous croisions une voiture.

Par moments, on voyait des plaques de neige sur la route, on passait dessus, ça glissait un peu mais comme il y en avait peu ça passait.

Puis, juste avant un virage, une voiture arrêtée...je m'arrête donc derrière :"bonjour, vous êtes coincé?" -"oui, ça ne passe pas il y a une congère dans le virage". Nous essayons de pousser le monsieur, en vain, il faut dire qu'il a une façon étrange de faire puisqu'il passe la marche arrière quand nous poussons. Puis arrive derrière nous une autre voiture, puis une autre. La solidarité automobiliste étant encore existante dans ces cas extrêmes, et ces gens très agréables, nous arrivons à faire passer le premier monsieur qui...se barre.

Peu importe, arrive mon tour, je n'arrive pas à passer non plus, on me pousse et ça passe. Mais une fois passé je reste pour aider les autres. Les 3 voitures passées, on continue de monter, de toute façon pas moyen de faire demi-tour. Et plus haut: le même premier bonhomme, re-coincé, qui n'arrive pas à mettre ses chaînes...Les autres nous rejoingnent, et devant la situation nous décidons de faire marche arrière jusqu'à la ferme 500m plus bas où on trouvera bien un moyen de manoeuvrer. Sauf notre bonhomme, qui persiste à vouloir mettre ses chaînes...Je pense que ce type était un serial killer, qu'il avait un cadavre dans son coffre et c'est pour ça qu'il refusait notre compagnie et notre aide. Je ne sais pas ce qu'il est devenu, j'espère qu'il n'a pas gelé sur place.

Finalement, on peut faire demi-tour et nous décidons de commencer notre promenade plus bas, à la limite de la neige, de manière à être surs de pouvoir rentrer à la maison.

Le chemin était magnifique et nous a fait traverser la vallée et remonter de l'autre côté, où nous avons pu admirer de beaux paysages de neige, et le plaisir de marcher dans la neige vierge et épaisse. En fin de compte, une très belle journée. Tant pis pour le Pic de Nore.