mardi 22 mai 2007

L'étoile de Banyuls


Voilà, comme promis:

ceci est une photo du premier essai en mer il y a 2 semaines, en fait la seule photo correcte sur une quinzaine environ: fait curieux l'appareil déclenchait même si la mise au point n'était pas faite, ce qui n'arrive pas à la piscine. Est ce un effet pervers de la pression sur je ne sais quel composant ou faisait-il le point sur les sédiments flottant dans l'eau? On verra ce que diront les photos de ce week end. En tous cas les sujets immobiles vont rester mes préférés pendant un bon moment: pour la visée, imaginez vous avec un casque de moto regarder à travers le trou de la serrure, ça doit être à peu près pareil, alors pour vérifier la mise au point et la précision du cadrage...

Ce week end, justement: 4 jours, 6 plongées, des poulpes en pagaille, une belle grosse murène,
des doris dalmatiens, des flabellines, des mostelles...de belles plongées surtout la dernière dimanche matin au cap Peyrefitte: voyage au milieux des rochers et canyons, très colorés et grouillants de vie, dans une eau enfin à peu près transparente. Avant cela, le vent terrible (qui nous a bien empechés de dormir) remuait les sédiments et on se perdait facilement (d'ailleurs, on s'est perdus).
D'ici un peu plus d'une semaine je devrais pouvoir poster des photos, et voir s'il y en a une ou plus de correctes cette fois. Vivement des plongées dans une eau plus transparente, ça facilitera grandement la tâche de l'appareil et du photographe.
précisions techniques: boitier nikon F80+28-80 à 50mm, flash metz, le tout dans une housse Ewa-marine, vers 15m de profondeur.

7 commentaires:

Emmanuel a dit…

on a hate de voir...

cyrman a dit…

j'essaie ce soir le coup du casque de moto pour regarder à travers le trou de la serrure, et je te dis...

Jolie photo digne du commandant Cousteau ! (d'ailleurs, c'est pas Jojo le mérou qu'on distingue au fond ??? )

greg a dit…

non Jojo aurait souri pour etre sur la photo.

Cédric a dit…

Bravo, c'est peut-être la seule réussie mais elle est réussie.
Et plains-toi ! Imagine si tu devais plonger dans la Manche !

Cédric a dit…

Décidément j'insiste mais ça fait envie :
"Dans sa partie septentrionale (pas de Calais), en raison des courants parmi les plus importants au monde, l'eau est très turbide, mais en restant oxygénée. Les courants et la densité du trafic, ainsi que le nombre élevé de navires transportant des produits dangereux font de cette partie de la Manche une zone où les dangers et risques sont nombreux et importants.

Toute la Manche (lieu du Débarquement du 6 juin 1944) est aussi concernée par les séquelles de guerre, avec des centaines d'épaves de navires et avions datant des deux guerres mondiales et de nombreux dépôts immergés de munitions conventionnelles et chimiques. Dans le détroit, les courants parmi les plus violents au monde entretiennent un écosystème très particulier, parfois comparé à une gigantesque station d'épuration à lit fluidisé, ne pouvant toutefois absorber les excès de nitrates et phosphates que la mer y reçoit, ni les toxiques non biodégradables."

(Wikipedia)

Taleb a dit…

slt Greg

Il me tarde de voir les photos de ce W E. Qd tu dis on s'est perdu j'espere que tu ne parles pas de cap Peyrefitte on s est bien baladé sous l'eau et si on est sorti à 50 m du bateau face au vent c était juste pour tester ton palmage en surface et si tu respirais un peu moins sous l'eau on serait ptêt sorti ss l Aigle,prendre des photos sous l'eau te fait consommer plus??? à verifier!!!

greg a dit…

non, non, je parlais de la fois où on a perdu Jacky (c'était avec Jerôme).