jeudi 2 août 2007

un petit tour dans l'herbe





Les agrions commencent à se faire un peu plus rares, près de la rivière.
Ces bestioles sont un vrai casse-tête photographique, à cause de leurs yeux éloignés et placés sur un axe perpendiculaire au corps. Impossible d'avoir tout net si on veut un beau fond flou. Si on fait le point sur un axe médian du corps pour que la majorité de la bête soit nette, les yeux sont flous, et de profil, si on fait le point sur l'oeil, tout le reste est flou.

6 commentaires:

Cédric a dit…

Le problème est le même avec les requins marteaux. Sinon ce sont des pennipattes bleuâtres.

greg a dit…

je trouve pas le mot pennipattes sur internet? ça existe ça?

cyrman a dit…

tu sais pô cliquer...

http://photosinsectes.free.fr/odo/album/penni.htm

cyrman a dit…

ou alors tu as ça... mais je suis pas sur que ce soit la bonne chose...

http://achachichou.free.fr/salade/peni.jpg

Cédric a dit…

C'est mon bouquin qui néologise ... essaie "Platycnemis pennipes" ou "Agrion à larges pattes"

greg a dit…

vous voyez bien ce que je disais: les yeux sont flous:
http://photosinsectes.free.fr/odo/libel06/platyc3.htm