jeudi 27 septembre 2007

le sentier sous marin de Cerbère










En continuant vers l'Espagne après Banyuls et un peu avant d'arriver à Cerbère se trouve le "sentier sous marin". En bordure de la réserve intégrale de Banyuls-Cerbère, dans laquelle toute plongée, pêche ou navigation est interdite, depuis une petite plage on peut nager avec palmes, masque et tuba et admirer les poissons nombreux ici. Notamment sars à tête noire et saupes viennent, en curieux, vous observer d'assez près. Curieux mais pas téméraires: quasiment impossible de les toucher.

Pour les photos, ce n'est pas évident: la turbidité de l'eau et le flash dans l'axe qui éclaire les particules et est réfléchi par les écailles des poissons font perdre tout le contraste, et il n'y a qu'à courte distance qu'on peut obtenir des résultats corrects. Quant au cadrage, c'est la plupart du temps à main levée sans viser, puisqu'il est très difficile de trouver le viseur à travers le masque et la housse, et surtout de se stabiliser (surtout en apnée!) assez longtemps pour faire cette opération.

J'essaierai la prochaine fois des photos plus rapprochées en macro avec une bague allonge.

4 commentaires:

Cédric a dit…

On se rend compte de la difficulté de prise de vue dans ces conditions. Mais merci pour ces photos qui donnent accès à un monde inconnu pour nous les terriens ...

emmanuel a dit…

Trop beau ces poissons qui réfléchissent la lumière. Faudrait en embaucher en studio pour faire réflecteur...

Yaume a dit…

Sympa de nous faire decouvrir un peu l'originalité et la difficulté de la photo sous marine !! c'est rafraichissant (quiqu'en ce moment ici on n'a pas trop chaud!)

greg a dit…

la difficulté, surtout en apnée, est de réussir à se concentrer sur la prise de vue sans mourir.