mardi 4 septembre 2007

Peyriac de Mer 1











Lassé de la pluie incessante depuis 3 jours, je me risque à aller jusqu'à Narbonne où, habituellement, le vent chasse les nuages. Un peu au sud, la petite ville de Peyriac de Mer donne, non pas sur la mer mais sur une série d'étangs salins parcourus par des sentiers de randonnée, refuges de nombreux oiseaux: flamants, goelands, cormorans entre autres.

Le départ de la promenade était assez frais et nuageux, puis le temps est vite devenu chaud et sec, et le chemin plus long que prévu, faute à tous les petits chemins en labyrinthes qui donnent envie de visiter le moindre recoin de ce lieu. J'étais évidemment parti sans manger et n'avais pas emporté d'eau.

Une promenade de 3 bonnes heures où alternent sur ce même lieu les paysages marins et les entiers abrupts et rocailleux en plein soleil, les vignes (parfait fin aout quand on a faim et soif, les vignes), et le parcours en ponton par dessus l'étang du Sel-Fort.

2 commentaires:

emmanuel a dit…

Ha les joies du très grand angle : superbe

greg a dit…

merci emmanuel