jeudi 29 novembre 2007

On n'en a pas retrouvé plus.


Mais où est le reste?

mardi 27 novembre 2007

plongée dans le lac







Heureusement, celui-ci était bien vide. Montbel, ce lac de retenue a été mis en eau en 1984 et sert à alimenter l'Hers ,et donc de réserve d'eau pour tout le Lauragais. En ce début d'hiver, il est bien sec, quelques digues préservent néanmoins des bassins plus remplis.
Il est devenu depuis un lieu où se retrouvent divers oiseaux, hérons, cormorans, foulques, fuligules et j'en passe. Nous avons eu la chance de voir s'envoler devant nous quatre hérons cendrés.
Le fond du lac, mis au jour sur au moins la moitié de sa surface, recèle les centaines de squelettes de souches comme vestiges de la forêt qui était là, on repère un ancien chemin bordé d'une haie, une ancienne route, un petit pont de pierre qui enjambe le lit dorénavant immergé de la rivière.
Paysage un peu irréel, comme une plongée sans eau.

Hommage à...


...Emmanuel, grand donneur de commentaires sur ce blog, et je l'en remercie, et pour me faire pardonner de l'avoir un peu chahuté avec l'église de Villenouvelle: pour lui faire plaisir, cette photo de land art, (je ne suis l'auteur que de la photo, l'oeuvre a juste croisé mon chemin), au lac de Montbel en ariège.

lundi 26 novembre 2007

Des couleurs!


Du rouge, du orange, du jaune, du vert, et du bleu par dessus le marché. L'automne n'est pas encore terminé!

jeudi 22 novembre 2007

Le clocher...


...de Villenouvelle, dimanche. En revenant du GR qui passe derrière le village, on aperçoit le clocher qui émerge lentement des brumes bleutées et froides du matin.

mercredi 21 novembre 2007

La Goelette d'Alaric





Si Alaric, Roi des Goths, avait eu une camionette, ç'aurait été celle ci, trônant au bord d'un chemin dans la montagne du même nom. Bien que, là où elle est passée, l'herbe a fini par repousser, depuis ce jour d'hiver lointain où, j'imagine, son propriétaire l'ayant usée jusqu'à la corde, elle n'a plus voulu démarrer, car, en témoignent les multiples bidons de "start pilot" éparpillés dans l'habitacle, la besogneuse était également capricieuse.

La neige a fondu, les chaînes sont restées sur les pneus, puis, le temps a passé...

Et la machine est restée là, incongrue dans son beau décor, témoin de la rudesse de la vie dans cette montagne, comme une sorte de Land Art involontaire.

mardi 20 novembre 2007

Des petits matins frais





Samedi et dimanche, le givre matinal m'a poussé à sortir du lit assez tôt. Vers 8h30 dans la campagne le week end on rencontre des chasseurs, comme d'habitude, et des gens qui promènent leur chien, comme d'habitude.
(Mais toi, tu ne te réveilles pas, comme d'habituuuuuuuuude!)
Tous doivent se demander ce que je fous là, sans chien ni fusil, alors qu'il fait si froid.
C'est du petit givre de début d'hiver, mais ça donne aux feuilles mortes un petit air de fête, comme si c'était noël avant l'heure. Il y en a même une qui danse le Tango avec une brindille.

jeudi 15 novembre 2007

Bien au chaud


Dans la lignée de l'article précédent, mais cette fois vu de l'intérieur. Quitte à faire des photos, autant les faire au chaud dans la voiture. C'est qu'on se caille sur les ponts d'autoroute.

mercredi 14 novembre 2007

Des fois j'me dis...


...A quoi bon? Essayer de moins utiliser la voiture en prenant le train, mais entre les grèves et les retards systématiques, je n'ai jamais fait autant de bornes en voiture que depuis que j'ai décidé de prendre le train: si par bonheur il se passe une semaine complète sans soucis, mon "bilan carbone" est ruiné la semaine suivante où je prendrai la voiture 2 fois parce que le train est "supprimé (!)" ou simplement en retard de 40 minutes...Pour un trajet de 20 minutes, parce qu'on fait passer en priorité un train transportant du maïs, ou pire, des chars d'assaut!
En regardant l'impressionnant trafic ininterrompu sur "l'autoroute des 2 mers", qui passe à 2 km de chez moi, le soir vers 18h, je me dis que ce secteur là des transports, lui, se porte bien, on le chouchoute, on le soigne, on l'entretient. Les stations d'autoroute sont en bien meilleur état que nos gares TER murées et délabrées, sans un endroit pour s'asseoir, ni même pour acheter un billet, ni même, aujourd'hui, un seul train qui passe.
Et on demande au français moyen de faire des efforts, quitte à le faire culpabiliser parce qu'il utilise trop sa voiture. Qu'il prenne le train, d'accord, mais que ça ne l'empêche pas d'acheter du gazole.

mardi 13 novembre 2007

télécommande


Pour mon anniversaire, j'ai eu plein de cadeaux. Comme toujours, ma famille me gâte trop, mais bon, on s'y fait. Parmi ceux-ci une télécommande qui m'ouvre notamment le champ des poses supérieures à 30 secondes, bien pratique pour l'hiver puisqu'il fait tout le temps nuit.

lundi 12 novembre 2007

Les eaux de la Ganguise





Les eaux de la Ganguise étaient d'un bleu-turquoise étrange hier, malgré le ciel gris. Je me demande d'où vient cette couleur, et pourquoi j''y ai croisé tant de cadavres de poissons sur les berges.

vendredi 9 novembre 2007

Ma 2cv a peur du noir.


Très curieux...Cela fait deux fois que ça arrive, la première était lors du mariage de Cyril et Fanny. Elle est hantée ou, je ne sais pas, elle a une conscience? Hier soir, je la sors du garage pour faire un tout petit tour histoire de ne pas la laisser s'ankyloser. Tout se passe très bien, comme d'habitude, elle marche à merveille. Au retour, comme toujours je la rentre au garage, j'éteins les phares, coupe le contact et rentre à la maison. 30 minutes après, Elodie est arrivée, va au garage et me dit "tu as oublié les phares". J'apparais à la porte et là, subitement, les phares s'éteignent. Exactement comme au mariage, seule dans la file de voitures garées ses phares s'étaient rallumés tous seuls, et ils se sont éteints quand je me suis approché à un mètre.
Ma voiture a-t'elle peur dans le noir? Ma présence la rassure t'elle alors?
Ou bien, est-ce un faux contact? Je n'ose pas le croire.

jeudi 8 novembre 2007

la Belle et la Bête



Heureusement qu'il y a un grillage quand même.

J'ai revu ma Normandie


Alors que certains se tapent 16 heures d'avion pour aller au bout du monde, alors qu'en 8 heures de bagnole seulement on peut aller en Normandie, nous sommes donc allés profiter pleinement de l'automne là-haut, avec au programme, repas de famille, repas, repas de famille, repas avec les copains, repas de famille et enfin repas de famille. Mais quel plaisir de revoir nos vaches, nos forêts, nos prés et nos matins brumeux. (et notre famille et nos copains, aussi)