jeudi 31 janvier 2008

Nids




De chenilles processionnaires, sur des pins. On ne va pas en manquer par ici, vu le nombre de nids...

mercredi 30 janvier 2008

avec du film




et une focale fixe. Une petite pellicule de sensia 200 qui restait dans l'appareil depuis quelques mois, un 50mm parce que je voulais partir léger, ça donne des résultats sympas quand même...Si on est patient, une semaine de développement chez le photographe apathique de Villefranche, puis de longues minutes de scan pour pouvoir les afficher ici...J'en mettrai d'autres...dès que je les aurai scannées, donc.


Lac de St Ferréol, près de Revel

mardi 29 janvier 2008

le petit arbre tout seul


Sur sa petite colline.

lundi 28 janvier 2008

Encore la Ganguise




Et ça risque de ne pas être fini. D'une part parce que ce lac est proche de chez moi, d'autre part parce qu'il est assez vaste pour que je n'aie pas fini d'en découvrir tous les recoins. Hier, en tentant d'échapper à la foule qui le prend d'assaut au moindre rayon de soleil, et qui laisse là, en vrac, moult canettes de bière et bidon d'huile de vidange (!) (mais qui peut bien se dire "tiens, aujourd'hui je vais aller vidanger ma bagnole au bord du lac, ça sera plus sympa!"), nous nous sommes dirigés vers une zone couverte d'une espèce d'impénétrable mangrove, qui semble faire le bonheur des canards et autres foulques. A visiter au petit matin, vu les traces de sanglier et de chevreuil, cet endroit doit être fréquenté sitôt que les humains ont mis les voiles.

Au retour, autre sépcimen d'animal, celui qui gare sa Seat Ibiza tuning face au soleil, au bord du lac, pour fumer des joints avec ses potes. Ils ne sortent pas de la voiture, car dehors, au sol, il y a de la terre et c'est sale. Et, ils mettent le pare-soleil, celui argenté et qui prend tout le pare brise pour pas qu'il fasse trop chaud quand on se gare en plein soleil, parce que le soleil, justement, les gêne...Mais pourquoi ils vont là, alors, si la vue leur plait pas???? Pour être tranquilles? Un dimanche après midi au bord d'un lac à 40 bornes de Toulouse?

Boh, j'comprends pas.

vendredi 25 janvier 2008

Privé!


Il y en a qui s'évertuent à vouloir mettre des barbelés partout. Cet endroit est en pleine forêt, à côté d'une rivière. Quelqu'un nous dit ainsi: "depuis le bord de la rivière jusque 5 mètre plus loin, c'est à moi!!!!".
Ah. Et alors? L'autre bord de la rivière, et tout le reste de la forêt, est identique et libre d'accès, pourquoi interdire cet endroit là précisément?
Qu'est ce qu'on pourrait bien y faire de mal? Tagguer les arbres?

jeudi 24 janvier 2008

La Maison du Gardien...




...De la Prise d'Alzeau.
C'est à l'endroit où une partie de l'Alzeau est déviée dans une rigole que l'on voit ci-dessus, ceci faisant partie du système d'alimentation du Canal du Midi.
Le poste de gardien doit être à pourvoir, la maison semble vide depuis un moment...

mercredi 23 janvier 2008

Le petit rouge gorge


...perdu au milieu de l'image. Mais où est il?

mardi 22 janvier 2008

La Ganguise


C'est un lac, mais avant d'être un lac c'est une rivière. Et dans les zones humides qui bordent le lac, on doit pouvoir trouver, et éventuellement approcher, quelques espèces d'oiseaux, dont des chardonnerets vu le nombre de chardons. Je n'ai pas pu m'en approcher cette fois, faute d'équipement adapté: dès que j'ai mis ma petite chaussure à semelle plate hors du chemin, j'ai entendu un "ploutch" qui m'a découragé d'aller plus loin. Il faut dire que j'avais prévu d'aller marcher sur les allées larges et propres du seuil de Naurouze, pas dans les marécages.
Et puis, pour arriver à les photographier, il me faudrait un matériel plus performant, malheureusement mes appels à dons n'ont rien donné jusqu'ici...

lundi 21 janvier 2008

Ondulations





Parfois, dans le Lauragais, au détour d'un chemin on peut trouver de ces endroits où, dans quelque direction que l'on regarde, on ne voit que les ondulations des champs. Etre à la fois seul et dans une étendue aussi grande donne la fugace impression d'être un explorateur au milieu du désert.

Ce n'est qu'une impression. Je viens de terminer le dernier livre de Mike Horn, celui où il rejoint le pôle nord en hiver, donc de nuit, avec Borge Ousland. Je me dis qu'il y a des explorateurs plus explorateurs que moi...Au moins, dans le Lauragais, il n'y a pas d'ours blanc. J'ai croisé un ragondin, et il n'avait pas l'air agressif.

vendredi 18 janvier 2008

La Mare...


...qui m'a fait perdre le nord.

Forêt de Conches, fin décembre. Nous empruntons un petit chemin quand j'aperçois cette mare un peu plus loin sur la gauche. Nous quittons donc le chemin pour aller la voir de plus près, et constater que malgré les quelques 15 degrés qui durent depuis plusieurs jours, la mare est encore gelée, ce qui laisse une idée des températures atteintes en normandie la semaine précédente...
Nous contournons donc la mare, et repartons dans le but de rattrapper le chemin un peu plus loin.
Nous le rattrappons donc, et poursuivons logiquement à gauche, et je prévois de tourner à droite au prochain croisement, ce qui était censé nous ramener à notre point de départ.
Or, non, nous arrivons à une route qui mène hors de la forêt, alors que n'en sommes jamais sortis, et me voilà complètement perdu. Elodie s'évertue à m'expliquer que nous aurions du tourner à droite après la mare, et je m'évertue à lui dire qu'elle se trompe.
Pressés de résoudre cette situation avant que le soleil ne se couche, nous décidons, au pire, de faire tout le chemin en sens inverse.
Et, en revenant sur nos pas, en passant à proximité de la mare, tout s'éclaire: la première fois nous n'étions pas du tout retombés sur le même chemin! Je n'avais pas réalisé que le petit chemin mal dessiné était soudain devenu une grande allée bordée de fossés.
Il suffisait donc, effectivement, de tourner à droite après la mare, et nous étions à la voiture en 10 minutes.
Bref, j'ai été ridicule.

jeudi 17 janvier 2008

28


Au passage, je fais un appel à dons:
J'ai vu que Sigma sortait un 70-200 f/2.8 à seulement 850 Euros. Comme après Noël j'ai investi dans l'équipement de plongée, je n'ai pas de quoi m'offrir ce bel objectif qui remplacerait avantageusement mon 70-300 fort pratique mais trop peu lumineux, trop lent et de toute façon très mauvais à 300 mm.
Donc, c'est avec plaisir que j'accepte tout don à ma personne et assure que j'en ferai bon usage.
...Ben quoi, on ne sait jamais....

mercredi 16 janvier 2008

Les rivières folles




Encore de l'eau, celle ci est d'Ariège (même jour que les "pyrénées rousses").

mardi 15 janvier 2008

L'Alzeau





Montagne Noire. Cette rivière, elle aussi, contribue à l'alimentation du Canal du Midi. A quelques mètres de l'endroit où ont été prises ces photos se trouve la Prise d'Alzeau, une installation qui prélève une partie de ses eaux et les dévie sur une rigole qui participe au réseau du Canal. Au fil de mes promenades je prends conscience de l'importance et de la complexité du travail de Riquet (rien à voir avec le chanteur remuant, chevelu et braillard de Sinsemilia).

jeudi 10 janvier 2008

A tiroirs


Serait-ce un blog à tiroirs?

Dans la rubrique des vieilleries, ceci est un meuble d'atelier de mon grand-père, fait de sa main, plein de petits tiroirs avec plein de petits compartiments dans lesquels il rangeait ses vis, clous et autres petites pièces de quincaillerie.

Après avoir nettoyé par-ci, enlevé une ou 2 souris mortes par là, remplacé quelques morceaux, et reverni l'ensemble, nous avons offert à ce meuble une nouvelle vie un peu moins utilitaire.

mercredi 9 janvier 2008

le tronc


Autour de Toulouse s'est passé un grand drame: il n'y a plus de forêts. Il y a quelques siècles de cela s'étalait près de chez moi la forêt de St Rome, qui allat donc de St Rome ou à peu près, jusqu'à Toulouse, soit pas loin d'une quarantaine de kilomètres de longueur. Elle devait logiquement remplir la vallée de l'Hers, qui était alors peu cultivable notamment autour de Baziège car c'était un marécage. Mais le marécage a été asséché, l'Hers dompté pour irriguer les cultures, et la forêt coupée.

Aujourd'hui, à part la minuscule forêt de Bouconne au Nord-Ouest, qui n'a d'interêt que pour les joggeurs du dimanche, il faut aller en Montagne Noire pour trouver des vraies forêts, vastes, sombres et hautes. Tout le Lauragais est une étendue cultivée, les seuls bosquets restants servant à faire un peu d'ombre à quelque maison bourgeoise.

Ce tronc couvert de mousse et à l'écorce rendue brillante par l'humidité ambiante, lui, vient de Normandie, de la forêt de Conches.

mardi 8 janvier 2008

Les Pyrénées Rousses






En hiver, après que la neige a fondu, les fougères mortes recouvrant les sols donnent à la montagne cette étonnante couleur rousse.
Dimanche, en effet la neige avait largement cédé sa place au soleil, jusqu'à des altitudes élevées. Les ruisseaux étaient alors déchaînés par la fonte, et malgré mes tentatives je n'ai pas réussi à traverser ceux qui croisaient le chemin. L'état de mes chaussures prouve que j'ai essayé.
Je me suis mouillé les pieds, mais j'en ai pris plein les yeux!
Cet endroit se trouve en Ariège, vers la vallée de Vicdessos, en continuant après Suc et Sentenac.

lundi 7 janvier 2008

Conches en Ouche




Et son château. Au risque de copier sur Guillaume en postant des photos très proches des siennes...
Conches en Ouche est une jolie petite ville du pays ...d'Ouche, pleine de charmantes vieilleries comme celle-ci, et bordée d'une grande et belle forêt où l'on pourrait facilement se perdre...

vendredi 4 janvier 2008

Les plateaux






En normandie, il y a les petits villages à colombages dans les vallons herbeux avec la petite rivière au milieu, les pommiers et les vaches paisibles. Et puis il y a les plateaux. Celui de St André, comme ici, ou celui du Neubourg. C'est plat sur des kilometres, il y a des champs avec de gros tracteurs dessus, de la terre sur la route souvent, la route qui est toute droite, et au loin 1 ou 2 bosquets d'arbres. Et là, pas de touristes.

jeudi 3 janvier 2008

Far Nord West





Près de Dozulé, en revenant de Caen et sur la route de Lisieux, se trouve ce village au nom chantant de Beuvron-en-Auge. Un peu attrappe-touriste parisien sûrement, vu les boutiques d'"artisanat local"(c'est à dire du cidre) et de vieilleries hors de prix mais qui font "campagne", mais reste que cet endroit est un bon exemple d'architecture traditionnelle normande, avec des colombages, des colombages et encore des colombages.

mercredi 2 janvier 2008

c'est reparti!


Ah, attendre le train dans le froid et le vent, ça m'avait manqué...