vendredi 30 mai 2008

Il faut en profiter






Avec toute cette pluie en cette période, c'est la fête du côté des fleurs sauvages.
Les 2 premières, je sais pas ce que c'est, la troisième: orchis bouc, qui s'appelle ainsi parce qu'elle sent le bouc (!), et la dernière: orchis pyramidal.
edit: le papillon serait un Zygène de la filipendule / Zygaena filipendulae

jeudi 29 mai 2008

galerie de portraits







à six pattes, en vrac, la moisson de ces derniers jours.

mercredi 28 mai 2008

petite folie


Ca n'est pas très raisonnable, mais j'ai craqué...
J'ai décidé de remplacer mon vieux zoom 70-300 f/4-5.6 par un 70-200 f:2.8 de chez Sigma.(3x moins cher que nikon, mais avec la stabilistation en moins.)
Au passage un peu de pub pour le magasin belgo-hollandais http://www.fotokonijnenberg.nl/, qui a bien assuré malgré le fait que tous ses mails soient en néerlandais, avec des prix imbattables, et une livraison dans les temps (commandé jeudi dernier, reçu hier).
Pour les non-spécialistes de photo, ça ne veut pas dire grand chose, mais il suffit de savoir que plus le chiffre après le f est petit, plus c'est lumineux, et plus c'est lumineux, plus c'est cher et lourd (mais la qualité des lentilles suit également)
Bref me voilà affublé comme un paparazzi, donc on repassera pour la discretion, tant mieux je ne suis pas vraiement un spécialiste du reportage de rue...
Du coup, si ça intéresse quelqu'un, je vends mon sigma 70-300 f:4-5.6 APO Macro super, acheté en 2004, pour 110 euros port compris.
Ca me financera en partie l'achat d'un convertisseur de focale x1.4 qui me permettra de retrouver à peu de choses près la focale de 300 mm que je n'ai plus.

mardi 27 mai 2008

Les trains arrivent à l'heure!




(rien à voir avec les images: ce sont des ambiances zen pour rappeler de bien garder son calme en toute circonstance)

Hier soir, quand j'arrive à la gare pour attrapper mon train, le message indiquant "le prochain train partira à 17h16, etc..." retentit sur le quai.

A 17h16, étonamment, le train arrive. (habituellement passe un express vers 17h20, un autre vers 17h30, et enfin le train de 17h16 arrive vers 17h35, mais le panneau n'indique pas de retard)

Chouette, me dis-je, pour une fois.

Arrivé à Villenouvelle, ...eh bien non, pas arrivé à Villenouvelle, car à ma grande surprise le train ne s'arrête pas à ma gare de destination!!Mais que se passe-t-il?
Je descend donc à la gare suivante, n'étant pas d'humeur voyageuse.

Renseignements pris, il s'est avéré que le train arrivé pile à 17h16 alors qu'il était bien annoncé à l'heure à 17h16, était celui de 16h23, qui avait donc presque une heure de retard!

Or le train de 16h23 ne s'arrrête pas à Villenouvelle, mais comment pouvais-je le savoir, puisqu'étant arrivé à 17h16, et ayant la même couleur et le même forme que le train de 17h16, le train de 16h23 est une parfaite imitation du train de 17h16.

Car enfin, si le train de 17h16 avait été annoncé en retard au panneau d'information "en temps réél", le voyant arriver 17h16 je me serais dit que ce n'était pas le bon train mais le précédent qui était en retard, alors j'aurais attendu que le train de 17h16 arrive à 18h10, l'heure du train de 18h10, qui lui, est pourtant généralement à l'heure.

Enfin, tout s'est bien terminé car un bon samaritain, dans le même cas que moi, a pu appeler son épouse et me ramener à Villenouvelle. De quoi me plains-je?

lundi 26 mai 2008

Le bateau qui avait perdu son lac.




De l’eau, ce bateau en avait plus à l’intérieur de sa coque qu’autour. Au milieu du Lauragais, il ne navigue plus que parmi les herbes hautes et les pissenlits. Le petit Lac St Sernin, sur lequel il devait servir autrefois, l’a abandonné, en contrebas, à côté de sa station de pompage qui ronronne de ses tuyaux rouillés.

jeudi 22 mai 2008

Une araignée perdue


perdue au milieu des pétales de rose.

mercredi 21 mai 2008

La rose


Parmi les autres.

mardi 20 mai 2008

orchis pourpres


Au bord de l'eau.

lundi 19 mai 2008

Les yeux verts

du moustique.

vendredi 16 mai 2008

fleurs floues



Un 50mm f/1.8 avec du film, un (mauvais) scanner, des petites fleurs...

jeudi 15 mai 2008

à Collioure


... Il ne fait pas très beau,
...C'est plein de touristes, même en mai
...Il est difficile de se garer
...Il n'y a que des magasins d'"art" d'un goût douteux pour la plupart
...Les restos sont très chers
...On ne peut pas accéder au joli phare du bout de la jetée, mais dont la porte est quand même taguée
Bref, n'allez pas à Collioure

mercredi 14 mai 2008

banyuls version carte postale





Ce sont des images qui datent de mon séjour lors de la semaine du 1er mai. En effet, ce dernier week end ne permettait pas de telles photos: alors qu'il faisait beau partout ailleurs, de Perpignan à Cerbère le temps avait un petit je-ne-sais-quoi de breton: ciel gris, pluie, pas de vent mais une houle qui rappelle bien à votre estomac qu'il est né sur la terre ferme.

Sous l'eau, c'était pire: la houle se faisait sentir jusqu'à 20m, imprimant au joyeux plongeur un mouvement translatoire et alternatif empêchant toute contemplation de la microfaune des coralligènes, et brassait dans son ample mouvement toute la vase, algues et débris possible, réduisant la visibilité à 50 cm environ. Bref, j'ai connu de meilleures plongées.
Je préfère donc montrer des photos plus représentatives, avec ces vignes sur les pentes où il ne doit pas faire bon vendanger...

mardi 6 mai 2008

Banyuls de la Marenda






Banyuls de la Marenda: c'est comme ça qu'on dit, en Catalan. Avoir un peu de temps sur place m'a permis de découvrir un peu plus Banyuls, puisque je me suis aperçu que jusqu'ici je n'avais même pas été jusque l'autre côté du port! Après le bâtiment de l'université Pierre et Marie Curie, où il doit faire bon étudier!
Loin de l'agitation touristique de Collioure, Banyuls en début de semaine n'était peuplé quasiment que de ses 'vrais' habitants, avec leur rythme si particulier (dans 'Catalan', il y a 'lent'...)
Une jetée émergeant de rochers torturés, un monument aux morts 'monumental' de Maillol, et un coucher de soleil à peine voilé qui baigne tout ça d'une lumière chaude et douce: voilà ce qui m'a accueilli dimanche soir.

lundi 5 mai 2008

Les bronzés vont plonger





Voilà, ça y est, c'est fait.
Après une semaine de "travail", 2 plongées par jour, des plongées techniques à -40m dans une eau à 13°, après avoir croisé des murènes, congres, baudroies, rascasses et poulpes, après avoir plongé sur une épave avec une visibilté nulle un jour, et fantastique un autre jour, j'ai obtenu mon niveau III de plongeur, ce qui m'ouvre droit à l'autonomie à 40, voire 60m (doucement, je suis pas suicidaire non plus).
Et tout ça, c'est aussi grâce à mon club, ceux là entre autres qui partent joyeusement en Zodiac vers de nouvelles aventures sur ces photos, et qui m'ont formé et supporté depuis déjà longtemps.
Alors vivement le week end prochain qu'on y retourne!