vendredi 5 septembre 2008

jour3 aussi: l'ascension




De Benbulben (c'est lui, en haut). Quelques 520 m au dessus de la mer.

Pas par la face qu'on voit sur la photo, celle là est trop verticale. De l'autre côté, la pente est plus douce.

En irlande, les chemins sont rares, ou ceux qui existent s'évanouissent tôt ou tard dans les tourbières.
Du bas de Benbulben, le chemin est large, caillouteux, clair et net. Passé une première barrière, il se poursuit mais peu à peu hésite, se recouvre d'herbe, fertilisée par les nombreux moutons évidemment. Puis, plus de chemin, une pente plus ou moins régulière à la végétation plus ou moins piquante, et des moutons. Et de l'eau qui ruisselle, partout.

Nous n'avons pas atteint le sommet, en fait il s'est mis à pleuvoir et nous craigniions que le descente ne devienne périlleuse, vu la pente, si nous laissions le sol se détremper davantage.

Un peu plus tard, de loin, nous avons vu que nous y étions presque. Mais de la haut, la vue était belle quand même.

1 commentaire:

Cédric a dit…

Superbe