vendredi 30 janvier 2009

pointillisme




Lumière du matin dans les chardons...

jeudi 29 janvier 2009

Les fantômes aux yeux rouges





On les entend beaucoup mais on les voit peu. Ils apparaissent maladroitement entre les branches, comme surpris de se trouver là, timides et hésitant à s'aventurer à découvert. Puis de leur allure lourde et lente ils regagnent leurs abris parmi les arbres noyés.

mercredi 28 janvier 2009

route barrée

C'est amusant de constater, sur une carte et sur le terrain, la présence d'anciennes routes, voire d'anciennes fermes, aujourd'hui noyées sous les eaux du lac ou simplement détruites car inondables. On imagine la vallée de la Ganguise avant qu'il y ait le lac, et les drames qui ont dû se jouer lors des expropriations...

mardi 27 janvier 2009

un peu de calme




après la tempête.


Dimanche matin, un grand soleil avait pris la place du coup de vent de la veille, de quoi aller un peu à la campagne après une journée enfermé à attendre que ça se passe à la lueur des bougies.
Un petit répit, avant le retour de la pluie.

vendredi 23 janvier 2009

il pleut...


...pas un temps à mettre une pie dehors, aujourd'hui.

mercredi 21 janvier 2009

Amaryllis




Cette plante est étonnante.
Prenez un bulbe, tout seul et inactif depuis des mois.
Mettez le dans un pot, et donnez lui pas plus de 50cm3 de terre.


Trois semaines après, une tige de 1m de haut a émergé.


1 semaine plus tard encore, 5 gigantesques fleurs rouges sont apparues, regardant en toutes directions comme des haut-parleurs alertant tous les insectes alentours qu'il est temps de polliniser.

mardi 20 janvier 2009

pure souche




Quand on n'a pas beaucoup de temps, que le paysage n'est finalement pas très photogénique, qu'on n'est pas trop inspiré, on peut toujours se baisser, trouver une souche, et des petits trucs de rien du tout qui finalement ont une allure bien sympathique.

lundi 19 janvier 2009

les chevreuils normands



Après avoir aperçu cette famille de chevreuils, j'ai essayé de les retrouver en passant pas les bois.
Bon, je me suis perdu, mais ça, c'est habituel. En essayant de retrouver mon chemin, je me retrouve derrière une clôture, et là, pas de chance, juste au moment où je n'ai rien à faire là, quelqu'un arrive. Et c'est le propriétaire des lieux.
Celui-ci, très courtois au demeurant, me demande tout en me raccompagnant tranquillement vers ma voiture, si je fais des photos d'animaux. (il faut dire que j'avais l'appareil photo autour du cou, ce qui a dû le mettre sur la bonne piste).
Il m'explique que lui, il piège les renards, parce que les renards sont trop nombreux (6 à l'hectare dans son bois) et qu'ils tuent les faisans et les petits chevreuils.
(ce qui signifie, si ça le gène, que les renards l'empêchent de tuer autant de faisans et de chevreuils qu'il le souhaiterait)
C'est la première fois que j'ai une discussion courtoise avec un chasseur (la dernière fois que j'ai "discuté" avec un chasseur, il m'avait dit que je marchais trop doucement parce que je lui avais dit qu'il roulait trop vite avec son 4x4, sur un chemin de rando plein de gens, de chiens et de gamins).
Je m'efforce de ne pas diaboliser ces gens, celui ci m'a expliqué en toute logique les raisons pour lesquelles il tuait les renards, et de son point de vue, c'était nécessaire.
Il faut savoir que les renards sont encore classés, comme les ragondins, ratons laveurs, sangliers, ..., parmi les nuisibles. Leur nuisibilité tient donc essentiellement au simple fait qu'ils sont en compétition avec les chasseurs. On les estime "trop nombreux". Les humains aussi, sont trop nombreux, et on ne les tue pas (encore) pour cette raison là.

vendredi 16 janvier 2009

La philosophie du peu


L'image est plutot juste un pretexte pour ecrire un peu.
La philosophie du peu est quelque chose qui parait naturel à plein de gens, qui la pratiquent sans vraiment s'en rendre compte.
Ce n'est pas ceux-là qui ont le beau rôle en ce moment.
J'en ai trouvé un début de formalisation en lisant les ecrits (pas tous!) d'Yves Paccalet. Ce monsieur était entre autres un compagnon d'un des plus grands hommes que l'humanité ait engendré, le Commandant Cousteau. Paccalet est très pessimiste quant à l'avenir de l'humanité, Cousteau avait perdu tout espoir. Comme Hubert Reeves, comme d'autres, enfin tout ceux qui ont vécu, réfléchi, et qui n'ont aucun interet particulier à dire autre chose que ce qu'ils ont constaté. Yves Paccalet laisse néanmoins entrevoir une sortie de secours (c'est le titre de son dernier livre) en appliquant, entre autres choses, la philosophie du peu.

C'est tabou dans notre société, car ça va à l'encontre de la croissance. Le plus drôle, c'est que ses livres sont en vente chez Carrefour.

Je vous laisse en découvrir un peu plus sur lui par ce lien vers son blog.

Et en particulier, je vous invite à lire ce billet sur la chasse, qui correspond très exactement à ma vision des choses,si bien que je ne sais que dire de plus. (mais j'y reviendrai quand même)
Alors puisqu'il parle bien mieux que moi, écoutez le donc.

mercredi 14 janvier 2009

petit contre-jour matinal


C'est juste une petite haie d'arbres au bord d'un petit ruisseau près de mon petit village. Mais c'est déjà bien.

Encore une photo de 2008, je sais il faut que je me bouge un peu en 2009. Mais voilà, je n'ai pas fini de remonter le moteur de la 2cv. Et je viens de perdre pas mal de temps. Les sièges de soupape ayant été maginiquement restaurés par Edouard, qui en a vu d'autres, je me réjouissais de remonter les culasses sur le moteur. Mais dans ma précipitation je ne me suis pas rendu compte que j'avais mal positionné les tubes de tiges de culbuteurs et je les ai abîmés. Et ça, moi, bricoleur du dimanche dans mon petit garage, je sais pas les remplacer, ces tubes étant sertis dans la culasse. Heureusement il y a un garage spécialisé 2cv dans les environs de Toulouse, tout espoir n'est donc pas perdu, quelques euros le seront quand même au passage.
Enfin, tout ça prend un peu de temps, mais promis après j'essaie de faire attention et de rien casser d'autre.

mardi 13 janvier 2009

guirlandes

...de noël...

lundi 12 janvier 2009

petits carrés givrés...





...la suite.
Un petit givre associé à un petit contre jour révèlent bien des choses...surtout quand les araignées s'en mêlent.

vendredi 9 janvier 2009

plus de noir que de blanc?




Allez, je continue une petite série noir et blanc, il y en aura d'autres mais je ne mets pas tout d'un coup. Des petits détails de rien du tout sous une ambiance mi givrée- mi fondante et un soleil bas du matin.
Evidemment, depuis que j'ai vu les bouquins de Kenna, je ne fais plus que du noir et blanc carré, mais ça me passera.
Ce qui nous ramène à la fameuse question: mais pourquoi ne font-ils pas des appareils numériques à capteur carré? Ce serait fabuleux...le débat est ouvert.

mercredi 7 janvier 2009

Minimaliste












La neige permet, surtout lorsqu'elle est associée à un ciel tout blanc et un décor assez dégagé, de rechercher des compositions minimalistes. Il faut trouver la bonne exposition, pour que la neige soit blanche et non pas grise, et qu'il reste quand même du détail, de la matière. En automatique, un appareil donnera toujours dans ce cas une neige toute grise. J'ai lu un jour qu'il fallait mesurer l'exposition sur un aplat de neige bien éclairé, et surexposer de 1.3 à 1.7 IL par rapport à la valeur obtenue. En effet, ça fonctionne plutot bien, et une fois la valeur d'expo trouvée, on peut la verrouiller pour toutes les autres photos, tant que la lumière ne change pas et qu'on cadre le même type de paysage, ça fonctionne.

(d'ailleurs je me rends compte que sur cet écran certaines sortent bien grises alors que ce n'était pas le cas à la maison, et le fond blanc n'aide pas...)

A propos de noir et blanc minimaliste, je vous conseille de prendre le temps d'une visite sur le site du maître du genre, Michael Kenna, dont le père noel m'a apporté 2 magnifiques livres.

mardi 6 janvier 2009

un petit peu de neige




C'est arrivé juste le lendemain de Noël, comme un cadeau à peine en retard. Quand je me suis réveillé, quelques maigres flocons commençaient à blanchir le jardin. Quelques petites heures plus tard, quand la neige s'est arrêtée et que je suis sorti faire quelques photos autour du village, j'ai pu voir depuis un point de vue un peu en hauteur, que toute la région était blanche.

lundi 5 janvier 2009

un petit peu de givre




Bonne année à tous.
Ces derniers temps, avec le froid, j'ai pu faire quelques photos, de quoi alimenter le blog que j'avais un peu délaissé recemment, pour cause de bricolage.
Il m'a suffit d'aller sur le chemin qui passe derrière le village.
Et peut etre qu'on aura encore des matinées givrées voire quelques averses de neige...