mercredi 7 janvier 2009

Minimaliste












La neige permet, surtout lorsqu'elle est associée à un ciel tout blanc et un décor assez dégagé, de rechercher des compositions minimalistes. Il faut trouver la bonne exposition, pour que la neige soit blanche et non pas grise, et qu'il reste quand même du détail, de la matière. En automatique, un appareil donnera toujours dans ce cas une neige toute grise. J'ai lu un jour qu'il fallait mesurer l'exposition sur un aplat de neige bien éclairé, et surexposer de 1.3 à 1.7 IL par rapport à la valeur obtenue. En effet, ça fonctionne plutot bien, et une fois la valeur d'expo trouvée, on peut la verrouiller pour toutes les autres photos, tant que la lumière ne change pas et qu'on cadre le même type de paysage, ça fonctionne.

(d'ailleurs je me rends compte que sur cet écran certaines sortent bien grises alors que ce n'était pas le cas à la maison, et le fond blanc n'aide pas...)

A propos de noir et blanc minimaliste, je vous conseille de prendre le temps d'une visite sur le site du maître du genre, Michael Kenna, dont le père noel m'a apporté 2 magnifiques livres.

3 commentaires:

emmanuel a dit…

de belles images, un bon tuyau photo et un artiste à découvrir. Elle commence bien l'année.
merco

nanou a dit…

Il est gentil le père Noël, car apparemment aujourd'hui il te rapporte la neige .
J'ai essayé la peinture à l'huile . C'est ausi compliqué que la photo de paysages de neige .

greg a dit…

oui mais aujourd'hui je suis plus en vacances...