mardi 16 juin 2009

Le regard du poulpe




Ca s’est décidé au dernier moment : nous sommes allés retrouver Banyuls et ses fonds une dernière fois avant l’été. Les sensations de fraîcheur et de légèreté pour fuir le temps lourd et orageux.
La plongée est une thérapie contre tout à l’usage des privilégiés que nous sommes. Les tracas commencent à s’effacer sur le port pendant qu’on équipe le matériel. Le vent sur le bateau et les embruns en emportent quelques autres au loin. Dès que l’on touche l’eau, ceux qui osaient rester se dissolvent immédiatement, en même temps qu’un filet d’eau froide s’insinue dans la combinaison. C’est la dernière contrariété avant un moment.
La ceinture de plomb ne pèse plus, c’est l’équipement qui nous porte, le temps de changer de milieu et nous volerons. Le monde d’en dessous nous offre en plus de son spectacle une dimension supplémentaire, à nous d’en jouer, sur le dos, ou tête en bas, ou comme ça nous chante.
La couleur bleue apaise, dès que les yeux passent la frontière de la surface, tous les petits maux, mal de dos , mal de ventre, tout cela disparaît à cet instant précis. Ne reste que le bleu, et des silhouettes argentées qui étincellent, vers le bas.
Et un petit poulpe, sous son rocher, qui nous observe du coin de son œil étrange…

9 commentaires:

Nanou a dit…

C'est beau comme du GREG .A quand un bouquin à présenter aux prochains prix littéraires ?

Cédric a dit…

Superbes ...
C'est au flash ? C'est profond ?

greg a dit…

Les photos de près sont prises au flash, les photos de loin non.
profondeur entre 8 et 15m environ.
Ce week end il n'y avait pas besoin d'aller profond pour voir des poissons.

Guillaume a dit…

Bien joliment dit tout ça... Pour ma part je ne connais dans le coin que l'étal à poisson du Leclerc

greg a dit…

Je me disais justement l'autre jour que la plupart des gens n'ont vu en vrai que des poissons morts (à part dans un aquarium).

Cédric a dit…

Au jardin botanique de Caen il y a aussi des poissons morts dans les aquariums.

(bon sinon il y a quand même quelques poissons vivants dans les rivières)

Cédric a dit…

J'ai encore une question.
Dans les documentaires on voit les poulpes prendre la couleur du rocher en arrière-plan. Pourquoi celui-là ne le fait pas ? C'est pas le même ? Il a pas envie ? Il a plus de batteries ? Les documentaires sont truqués ? Il a mangé un zèbre ?

greg a dit…

Le changement de couleur des poulpes est assez limité il me semble: il devient blanc quand il a peur, la plupart du temps il varie entre beige et brun, mais il peut changer de texture aussi, une fois j'en ai vu un endormi contre une paroi qui s'était "coiffé" de plein de petites excroissances.
Par contre la seiche est très impressionnante, elle change radicalement de couleur en 1/2 seconde ou fait vibrer ses couleurs très rapidement, c'est assez spectaculaire (mais je n'en ai vu qu'une fois).

nadia a dit…

Tes photos sont vraiment magnifiques, cela donne envie de faire de la plongée...
Bravo!