lundi 27 juillet 2009

Mais au fait?


Qu'est-elle devenue cette 2cv dont je m'étais furieusement lancé dans la réfection du moteur?
Après de longs mois de travail, d'espoirs vite ravalés, de joies et de peines j'en vois la fin.
Confronté à des problèmes de fuites importantes d'huile dues à un joint spi de vilebrequin capricieux, ou plutôt un vilebrequin usiné par ledit joint spi, j'ai enfin, àprès 3 démontages du moteur, résolu le problème en montant un joint de bonne qualité, légèrement resserré et décalé de la gorge creusée par l'usure.
Il me reste une légère fuite sur un cylindre visiblement, mais rien de bien important et qui devrait être assez facilement réparable si besoin, certainement due, elle, à ma maladresse de remontage des culasses.
J'ai le secret espoir que cette petite fuite se colmate d'elle même avec le temps et la crasse s'accumulant, mais peut être que je suis trop optimiste.
Enfin, cela ne l'empêche pas de fonctionner très correctement maintenant, elle est redevenue tout à fait utilisable, et quant à la fiabilité de tout ça, on verra bien avec le temps.
Comme disent nos amis footballeurs:"quant à l'avenir, c'est lui qui nous le dira".

Evidemment, cette belle histoire ne pouvait se finir aussi bien: lors d'un récent décapotage-recapotage pour cause de transport d'objets encombrants, j'ai fait une déchirure de presque 10cm dans la bâche, laquelle à force de sécher a perdu toute son élasticité.
Me voilà bon pour changer la bâche, j'espère que la suivante sera de meilleure qualité, celle ci devait avoir à peine 4 ans....

3 commentaires:

Guillaume a dit…

Félicitations... pour la réfection, pas pour la bâche...

greg a dit…

...merci...
de toute façon je ne la prends plus quand il pleut...

Sabine a dit…

Bah il pleut jamais vers chez vous, non ?