lundi 2 novembre 2009

Dernier jour en Islande












Jeudi 20 Août.

Aujourd’hui une longue journée s’annonce. Il nous faut tout d’abord quitter ce désert de pierres après une nuit très moyenne. Nous nous en emplissons les yeux, sachant que c’est là notre dernière occasion de le voir. Nous rejoignons peu à peu des endroits plus fréquentés, qui deviennent franchement touristiques alors que nous nous rapprochons de la capitale. Par ici les sites deviennent facilement accessibles, et le ballet des autobus nous ramène à la civilisation. Nous faisons un premier arrêt à Gulfoss, une très belle cascade, encore une, mais qui nous laisse sur notre faim, ne serait-ce que parce qu’elle se laisse trop facilement approcher.
L’arrêt suivant était obligatoire : on ne peut venir en Islande sans aller à Geysir, voir ce phénomène incroyable. En fait de Geysir, c’est Strokkur que nous admirons, Geysir n’étant plus actif. Imaginez un trou empli d’eau fumante d’environ 2 à 3 mètres de diamètre. Régulièrement, le trou est pris de soubresauts : l’eau monte, semble vouloir bouillir, puis non, redescend, et puis, toutes les 10 minutes environ, la surface de l’eau semble n’en plus pouvoir, forme une énorme bulle qui éclate et envoie jaillir l’eau à 20 mètres de hauteur. Le spectacle est tellement prenant que l’on veut toujours attendre le prochain jaillissement en espérant qu’il sera plus spectaculaire encore.
Un peu plus tard dans la journée nous rendons visite aux ancêtres (eh oui nous sommes en majorité normands), à Thingvellir. C’est un immense parc au milieu duquel s’étend un lac froid et profond, mais qui est surtout connu pour avoir été le lieu ou se tenait la première assemblée « démocratique » du monde : l’Althing.
L’endroit est magnifique et demanderait une visite approfondie, mais un vent terrible s’est levé, et malgré le ciel bleu et nos gros manteaux le froid devient difficilement soutenable.
Et surtout, il faut bien l’admettre, la journée est bien avancée et nous devons nous rapprocher de l’aéroport…
Nous tentons de laver la voiture avant de la rendre…tentative infructueuse : la voiture est trop sale, il y a trop de vent, il fait trop froid, je suis trempé et j’abandonne. Je sècherai à l’aéroport.
Je ne m’attarderais pas sur la suite, assez pénible : la nuit trop courte, les au-revoir trop brefs à Roissy, l’attente trop longue de l’avion jusqu’à Toulouse, et la gorge serrée en contemplant des voies rapides à n’en plus finir, du béton et des voitures. A Roissy, jamais je n’ai autant regretté le désert.

5 commentaires:

Gregory Lopez a dit…

note: (c) copyright Cedric Lopez pour l'idée de la photo du geyser avec le soleil.

Nanou a dit…

Je suis sûre que vous aurez l'occasion d'y retourner . Il y a aussi sûrement d'autres paysages fabuleux ailleurs.
Merci pour toute cette balade par procuration .

Cédric a dit…

Merci de nous avoir fait revivre ce voyage !

TATA MIMI a dit…

superbes, magnifiques, féériques tes photos GREG tu es un AS tu es bien le neveu de ta tante AH! AH

Guillaume a dit…

Première assemblée "démocratique" et même première République, même si elle était très très rudimentaire : L'Althing était une sorte de "parlement" qui servait très probablement surtout à régler les différends et conflits entre familles afin d'éviter le bain de sang...Ce qui d'ailleurs ne marchait pas toujours et sera à l'origine du bannissement de Leif Eriksson, fils d'Erik le Rouge (et non pas Erik Gros Rouge). Celui ci en profitera pour faire route vers le Groenland et sera ainsi à l'origine de la découverte de Terre Neuve (et donc de l'Amérique) par les Scandinaves vers l'an Mil.
Cela dit de nos jours, le parlement est plutôt le théâtre des conflits et différends que l'inverse... Comme quoi les Barbares ne sont pas toujours ceux que l'on croit !!