mardi 13 avril 2010

funambulismes




Dans les sous bois en fin de journée.

3 commentaires:

flo a dit…

si fragile, si fugace...à peine perceptible,inaudible...et pourtant ce moment ne t'as pas échappé!

Sylviane a dit…

Tout s'explique, il les aime tellement !
J'aime la composition de la dernière.
Va-t-elle atteindre la lumière ?

Gregory Lopez a dit…

Celles qui sont dans les bois ne me dérangent pas trop, surtout petites comme ça.
Par contre celles qui s'invitent chez moi avec des pattes poilues me hérissent les miens.