vendredi 4 juin 2010

Chemin du Crac






C'est le nom du chemin dont je parlais la dernière fois.
Un de ces soirs ensoleillés je m'y autorise un petit tour. L'herbe a bien poussé depuis la dernière fois et les insectes sont à la fête: ça bourdonne de partout autour de moi.
J'arrive à la prairie en me disant que j'y trouverai mon bonheur, et qu'au pire je me rabattrai sur les orchidées sauvages repérées la dernière fois.
Deux pas dans le champ, je photographie deux orchis pyramydales. Bon, j'en ai déjà plein comme ça, je vais voir le bouquet suivant, quatre pas plus loin.
Oh surprise, trônant fièrement sur l'une d'elle, un magnifique diablotin.(Empusa pennata, empuse commune).
Rencontre rare, même par ici, je ne boude pas mon plaisir et mitraille l'individu jusqu'à ce que le soleil se cache derrière les arbres. Ces animaux sont un vrai bonheur à photographier puisqu'ils bougent très peu, et l'on peut chercher tous les angles.
(notez que j'ai pivoté la dernière photo de 90° vers la gauche: dans la réalité la mante avait la tête en bas, j'ai trouvé que dans ce sens c'était plus lisible, même si les herbes obliques font un peu bizarre)

5 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est donc vrai, les extra terrestres ont débarqué. Il faut que je le note sur mon papier à chiffres .

Nanou a dit…

Ou alors, c'est l'effet du crac ?
( la même anonyme )

Cédric a dit…

J'aimerais vivre dans le sud rien que pour croiser des trucs comme ça.

Nanou a dit…

Viens voir ta mère, elle ressemble un peu à ça .

shaton a dit…

La deuxième photo est étonnante ! On croirait un personnage de carnaval.