lundi 2 août 2010

De la Formule 1 écologique?









A quoi bon polluer avec des bolides qui consomment des mètres cubes de méthanol au kilomètre? Pourquoi investir des millions d'euros dans des mécaniques aussi sophistiquées que fragiles? Pourqui polémiquer avec des sponsors tabagiques, des statégies de course fumeuses, des pilotes au salaire mirobolant?
Alors qu'à Caignac, ce dimanche, tout était réuni pour assurer le spectacle: des virages à la limite du retournement, des crashs, des abandons sur problème mécanique, des arrêts au stand, des changements de pilotes, et même la pluie est venue apporter sa petite perturbation dans cette belle pagaille.
Et tout ça sans un gramme de CO2 émis.

4 commentaires:

Cédric a dit…

Ici à quelques kilomètres d'Hockencheim on approuve tot'allemand.

idem a dit…

heim, pas cheim

Nanou a dit…

Y en aurait pas une pour ma copine Anne-Marie ? Plus de culasse, plus d'arbre à drogue .

Nadia a dit…

Titouan aurait pu participer avec son "pousseur Automobile"