dimanche 8 août 2010

Pas de polémique





Ca s'entredéchire sur les forums photo: au concours de photo nature du festival de Montier en Der, le jury crée la polémique en n'attribuant pas de Grand Prix dans la catégorie Paysages. Au motif que les photos soumises ne sont pas au niveau de celles des autres catégories, et de l'abus du grand angle, de la sursaturation et de retouches un peu trop appuyées.

Je me garderai bien de donner un avis, n'étant pas concerné et surtout n'ayant pas le niveau pour présenter des photos à ce festival, mais il est vrai qu'il existe une tendance parmi des "jeunes" photographes paysagistes à partir dans cette voie, bien que ce ne soit que la retranscription à l'ère numérique des techniques utilisées depuis longtemps en paysage argentique (pellicule Velvia saturée, filtres à la prise de vue, etc...)
On aime ou pas, j'avoue que j'y trouve, selon mes goûts, le meilleur comme le pire.

Enfin voici quelques photos de mes modestes paysages à moi ("mon" fameux lac de la Ganguise, duquel je ne suis pas encore lassé), avec des poses lentes sur l'eau, mais pas toujours, du grand angle, mais pas toujours, et des couleurs normales d'une fin de journée ensoleillée, saturées par un soleil bas et un ciel clair.

3 commentaires:

Nanou a dit…

Tu as raison , pas de polémique Victor .
Ca fait plaisir de voir un ciel tout bleu .

emmanuel a dit…

On a juste l'impression que ce jury défend une certaine idée de la photo. Ils essaient de garder une ligne directrice pour leur festival. Très bien et cela est honorable. Moi je vais faire un festival land art et les participants ne devront utiliser que des matériaux présent sur place pour leur réalisation. Ce sera "ma" vision du land art. Mais je n'édicte pas ce qui est ou n'est pas du land art. J'ai juste envie que dans ce festival il n'y ai que ce type de réalisation pour qu'un certain esprit s'en dégage. Sans pour autant dénigrer les autres façons de créer dans la nature. mais en dehors de ce festival (celui dont tu parles) qui, je suppose, ne dicte pas ce qui est ou ce qui n'est pas de la photographie, chacun a sa propre vision de celle-ci. La photo n'est qu'une façon de (re)présenter le monde.
Et cette nouvelle tendance de la jeunesse à représenter le paysage ... ne devrait-on pas l'écouter un peu et tenter de dialoguer avec elle?

Gregory Lopez a dit…

D'accord avec ta dernière phrase. Je trouve que si une tendance existe, il faudrait en tenir compte.
Mais comme tu le dis au début, le jury est souverain, il a le droit d'imposer sa vision.