jeudi 21 avril 2011

Huile lourde









C'était à Mazères, en Ariège, mais pas l'Ariège des montagnes, celle de la plaine, près de chez nous, de l'autre côté des coteaux. Et de la bonne vraie campagne comme on l'aime, avec sa ribambelle de vieux tracteurs tous plus graisseux les uns que les autres, et leur regards tristes de besogneux fatigués. Et ses personnages, ses papys casquette et mamies à tennis Nike.

Notez la boîte de conserve anti-fuite sur l'avant dernière photo, à vidanger bientôt, et l'allure du tracteur sur la précédente, celui là je l'ai baptisé "timide".
C'était dimanche dernier, c'était la foire de printemps, toute la ville était en fête. Et on dit que les campagnes ne vivent plus?

3 commentaires:

Nanou a dit…

Vous êtes donc allés au festival des vieilles charrues ?
"Timide" a des airs de chien battu .

Cédric a dit…

Livrer les pizzas en tracteur, c'est bien plus classe qu'en scooter.

Miguel a dit…

Ça m'intéresse. C'est quand le salon du tracteur en Ariège?