dimanche 15 janvier 2012

feue la 4cv






Quelle ne fut pas ma surprise en apercevant cette épave de 4cv, tout près du lac de la Ganguise, et des endroits où je me promène régulièrement depuis des années. J'avais même déjà emprunté le chemin qui passe juste au dessous, sans la voir. Il faut dire que cette épave est (mais comment est-elle arrivée là?) juchée dans le fond d'une petite dépression elle même située sur un promontoire. Depuis la route, on ne peut l'apercevoir que quelques instants, lorsque l'hiver tasse la végétation.
Les épaves comme celle-ci deviennent de plus en plus rares, et heureusement car la tradition de laisser pourrir les vieilles caisses dans la nature se perd, et celles qui restent sont peu à peu nettoyées ou absorbées par la végétation. Toutefois, chaque fois que j'en repère une je ne peux m'empêcher de la photographier car leur présence dégage une certaine nostalgie, pose des questions sur leur histoire et crée un contraste étrange avec l'environnement.
Celle-ci, bien abîmée, a brûlé, même si son incendie est peut-être survenu après qu'elle fût déposée là. Autour des restes de souches calcinées plantent le décor, même si là encore il est difficile de dire s'il s'agit du même incendie.
Encore quelques années et il n'en restera plus rien. Un peu plus loin, des tôles rouillées sous un tas de pierres laissent à penser qu'une de ses camarades a aussi fini sa vie ici, mais a eu moins de chance et fini totalement écrabouillée.

4 commentaires:

Guillaume a dit…

Nouvel essai de nature morte ?

Moi je ne croise que des vieux vélos par ici... Cela dit en ce moment c'est ponçage et peinture suite a une semaine de réfection totale de notre cuisine... Et cette semaine je monte les meubles...

Je laisse donc un peu la photo de coté pour le moment... Mais tu sais ce que c'est

Gregory Lopez a dit…

oh que oui.
Moi j'ai fait ponçage, peinture et pose du radiateur de salle de bains samedi, promenade dimanche.
C'est le partage du temps de travail.

Nanou a dit…

Oui et bien moi aussi je rénove ma cuisine . Hier suite de la peinture du plafond . Reste encore un peu à faire, ensuite les murs et ensuite j'attends Guillaume pour me poser des meubles ....;

Attention , un jour tu finiras par trouver un cadavre dans tes épaves !

flo a dit…

sur fond de nostalgie...j'aime bien la troisième...