jeudi 31 janvier 2013

radinerie etc....




Sans doute par pure radinerie, je décidai de faire moi-même mon cadeau pour le premier anniversaire de ma fille. Comme elle commence à gambader, un petit porteur pourrait lui être bien utile. Ceux du commerce sont jolis mais...bof, et puis très chers.
Après tout, ce n'est qu'une planche à roulettes, et il me restait des roulettes d'une table à roulettes qui ne les a plus, ni même ses pieds d'ailleurs, et encore moins son plateau.
Et quitte à lui donner une forme je trouve que les porteurs façon voiture de course des années 30 ont une belle allure....
Pour le reste, quelques chutes de bois et au besoin le secours de l'atelier du bureau...
C'est parti, la base est découpée dans des chutes d'étagères, les flancs sont en contreplaqué marine (chutes de meuble de toilettes...) et maintenus en contrainte sur la forme par les nombreuses vis.
Des chutes de massif collées me feront la partie galbée du dessus, taillée au rabot et au ciseau, de même que la calandre, et je me suis magistralement planté pour l'arrondi arrière en choisissant un bois plus dur que la pierre, que je n'ai pu travailler qu'à la râpe.
La plaque de base est un contreplaqué épais qui supportera largement le poids de l'ensemble et sa passagère.
N'ayant pas trouvé de volant satisfaisant je l'ai également taillé dans une planche de médium, m'aidant d'un tour pour faire l'arrondi.
Et voilà, un coup de peinture façon sport et hop. Les disgracieux pare chocs viennent eux du magasin de bricolage du coin....0,70€.
Bon, pour l'instant la pilote n'a pas encore les jambes qui touchent par terre, il faut dire que je n'avais pris aucune mesure et fait les dimensions au feeling. Mais ça devrait pousser et dans quelques semaines tout ça devrait foncer à travers le salon.

10 commentaires:

Guillaume a dit…

Un seul mot : Génial !

Cédric a dit…

Enorme !

Nanou a dit…

Déjà obligée d'aimer l'automobile ! Pauvre puce !

Joli travail du papa cependant .
( Et en passant, joli poêle )

Cédric a dit…

Suggestion d'un collègue (designer également) : si le pilote n'a pas encore les jambes qui touchent par terre il suffit d'enlever les roulettes. Il reconnait cependant que cela risque de rouler moins bien.

Gregory Lopez a dit…

Ah? J'avais pensé aux talonnettes pour le pilote.

Cédric a dit…

Il faut demander à Alain Prost comment il faisait.

tata mimi a dit…


Bravo voilà un cadeau qui a une valeur inestimable.

Très réussie

Nadia a dit…

Superbe !

Miguel a dit…

En tous cas, tu n'as pas un "poêle" dans la main. Jajaja
Magnifique cadeau personnalisé loin de la radinerie.
Bravo.
Lucille à de la chance d'avoir un papa-bricoleur.

cyrman a dit…

et sinon, enlever les roulettes et coller des patins glisseurs pour meuble !

comme ça Lucile touchera le sol !

bon faut faire gaffe au seuils de portes et autres petites marches...