mardi 28 mai 2013

Rebellion


  
 
Ne vous fiez pas à ces photos aux couleurs chatoyantes, comme tout le monde on a froid et les pieds mouillés.
Vivement Novembre, qu'on se réchauffe un peu!

jeudi 23 mai 2013

Aubrac # 4 - le jour du départ


Au petit matin la neige commençait à peine à tomber. Nous avions rendez-vous à 10h30 pour remettre les clés. Au fil des minutes, la neige se faisait plus dense, les flocons plus nombreux, alors que nous chargions la voiture. Voiture pas du tout équipée pour la neige alors que pour rejoindre la route il y a cette descente à un bon 15%, qui devenait de plus en plus blanche.
Nous avons pu descendre - au ralenti - sans finir dans la rivière en contrebas, et le paysage était devenu magnifique, quand il était visible. Mais nous devions partir et étions équipés au mieux de baskets à trous-trous, n'ayant pas prévu un temps si hivernal malgré l'altitude. A Laguiole, pause au marché où 2 commerçants frigorifiés tenaient courageusement leurs stands sur le parking, nous achetons du fromage à l'un d'entre eux.
Au gîte, des gens-qui-ne-disent-pas-bonjour étaient arrivés la veille au soir, avec des SUV, tout exprès pour aller manger au restaurant étoilé Bras qui se trouve non loin de là...sur la route de la station, un peu plus haut.
Un peu avant midi, les SUV étaient sur le parking à Laguiole...La route du restaurant devait être un peu trop blanche pour ces SUV tout aussi immaculés mais peu à l'aise sur ces terrains glissants.

lundi 20 mai 2013

Grand rond # 2






Pour l'édition du mois de mai, encore quelques beaux exemplaires:
1: Jaguar XK120 Roadster: le chiffe 120 correspondait à la vitesse maxi de 120mph. Ne pas confondre le roadster et le cabriolet, sur un cabriolet la capote se replie, alors que sur un roadster, elle s'enlève.
2 :Porsche 912: c'est la variante à 4 cylindres de la 911, dans les premières années de production. En quelque sorte un moteur de coccinelle. Aujourd'hui assez rare, ce modèle orange était particulièrement pimpant.
3: Rolls Royce Corniche: variante coupé de la berline Silver Shadow, un peu usée, un peu cloquée, oui mais une Rolls ça en impose toujours, et je n'ai toujours pas accompli mon rêve de gosse d'en conduire une un jour.
4: MG B, forcément. Cette voiture qu'on croise assez rarement sur le route était quand même très présente au grand rond, sans doute en deuxième position derrière les 911. C'est un peu ce que je lui ai toujours reproché: sa trop grande diffusion. N'empêche, c'est une belle auto, surtout en GT :-)
5: Morgan Threewheeler. Eh non, Morgan ne construit pas que la seule et même voiture depuis 80 (?) ans. Au catalogue il y a aussi cette chose étrange, à peu près inimmatriculable en France, dotée de trois roues et d'un moteur situé en dehors de la voiture, sorte d'éviscération mécanique. Le tout dans un look d'avion de chasse de la dernière guerre mondiale, et dans la parfaite continuité des cyclecars d'avant ladite guerre, produits par Morgan et bien d'autres outre manche.

samedi 11 mai 2013

Aubrac # 3






  

 

Notre gîte-buron sous son grand hêtre, la vue entre Lacalm et Alpuech, une croix de pierre comme il y en a à chaque coin de chemin, des vaches, des lacs, le ciel...

mercredi 8 mai 2013

La Rosalie de l'Aubrac





Étrange rencontre dans la forêt de Bois Grand, près du lac des Galens et du village de Soulages Bonneval, départ de notre promenade.
Au bord du chemin, plantée là de manière fort incongrue, dort cette Citroën Rosalie, ou ce qu'il en reste. C'est le tableau de bord qui m'a permis de l'identifier, car pour le reste il faut bien avouer que toutes ces voitures des années 30 se ressemblent. (Qui a dit que c'était celles d'aujourd'hui qui se ressemblent?).
Elle attend là patiemment les promeneurs et se paie le luxe de leur indiquer qu'il faut aller à droite ensuite, en peinture jaune sur son aile rouillée...

dimanche 5 mai 2013

Les vieux châtaigniers


Lors de notre première promenade, nous avons traversé une forêt de châtaigniers, tous plus tortueux et avachis les uns que les autres, certains tombés en travers du chemin, d'autres ouverts en deux. Car ici, les châtaigniers ne sont plus exploités depuis une soixantaine d'années, ce sont donc les vestiges d'une ancienne activité. Ajoutez à cela les murets de pierre couverts de mousse, et tout cela crée une forêt dont l'ambiance nous assure que sans doute doit ce cacher ici ou là quelque esprit sylvestre.

mercredi 1 mai 2013

Aubrac # 2






Même endroit.
Sous un ciel devenu un peu plus clément, on découvre les milliers de jonquilles qui colorent courageusement les champs et rompent la monotonie des pierres.
Entre celles-ci, le soleil fait sortir quelques lézards.