jeudi 9 avril 2015

Balaruc suite






Je poursuis donc les vues de Balaruc, toujours en noir et blanc, car non, décidément, le bleu fait vraiment trop carte postale.
Et le noir et blanc fait ressortir ces géométries bétonnées de bord de plage méditerranéennes, même si  on est ici au bord d'un étang, sorte de mer sans profondeur ni marées.

1 commentaire:

Nanou a dit…

Pas grave, on l'a enfin notre bleu !